Lien audio :

 

 

Vous trouverez ci-dessous les bonnes pratiques pour être un parieur aguerri dans le but de maximiser ses profits :

  • Ne pas parier tous les jours
  • Ne pas parier sans analyse (cf L’étude détaillée d’un match)
  • Ne pas parier sur son/ses équipe(s) de cœur (il faut Pariez avec la tête pas avec le cœur)
  • Ne pas miser sur les matchs sans enjeux (il faut bannir les matchs amicaux)
  • Ne pas parier sur les sports ou championnats qu’on ne maîtrise pas
  • Éviter les combinés ou alors ne mettre que 3 matchs au maximum (exclusivement sur des équipes à domicile)
  • Éviter de miser sur les équipes en déplacement
  • Éviter de miser sur les favoris des championnats après une trêve internationale (car ils possèdent dans leurs effectifs beaucoup d’internationaux)
  • Éviter de miser sur une équipe venant de jouer en coupe d’Europe en milieu de semaine
  • Éviter de miser sur des championnats homogènes (ex : Ligue 2 où tout le monde peut battre tout le monde)
  • Savoir jauger chaque pari en lui indiquant un indice de confiance (pourcentage de mise allant de 1 à 10)
  • Maîtriser sa bankroll : avec une mise maximale de 5% sur un Pari Simple et 4% pour un Combiné de 2 matchs & 3% pour un Combiné de 3 matchs (au delà de 3 matchs c’est suicidaire ou alors un Pari Fun)
  • Exclure les grosses cotes (plus de 2) sur un match simple
  • Ne pas miser instinctivement sur une petite côte en raisonnant de la sorte : petite côte=favori, donc j’ai plus de chances de gagner
  • Savoir comprendre une côte : par exemple une équipe avec une côte à 1,20 veut dire qu’elle a 83% de chance de gagner selon le bookmaker (1/1.20*100=83.33), bon à savoir : vous ne tomberez pas toujours sur du 100% selon la commission que prend le bookmaker
  • Ne pas se fier à une fausse intuition avec un raisonnement du type : « ils sont obligés de gagner ce match » ou « ils doivent se reprendre » ou à une fausse croyance « le PSG remporte tous ses matchs à domicile »
  • Le Tilt : parier dans la foulée d’un pari perdu dans l’optique de  « se  refaire » est l’ennemi du parieur

 

Avant de valider son pari, comment procéder de manière professionnelle ? Il ne faut négliger aucunes pistes et mettre toutes les chances pour sécuriser son pari car ça reste un jeu d’argent.

 

 L’étude détaillée d’un match  :

  • Enjeux du match
  • Classement général
  • Forme du moment et série en cours (les 5 derniers matchs est généralement un bon indicateur)
  • Classement domicile vs classement extérieur avec les statistiques détaillées
  • Distance du voyage et temps de récupération du match précédent
  • Laps de temps et l’importance du match suivant
  • Météo et type de surface du terrain (au Tennis : un match sur terre battue ou sur gazon n’aura pas le même impact)
  • Historique des confrontations entre les deux équipes (le fameux chat noir) et degré de rivalité (par exemple : un derby beaucoup d’enjeux )
  • Compositions d’équipes avec statistiques (meilleur buteur et meilleur passeur par équipe) et niveau d’importance des joueurs manquants (sport collectif)
  • Actualités des équipes pour les sports collectifs (mauvaise ambiance au sein du club, vente du club imminente, période de transfert, nouveau coach) ou état d’esprit du joueur pour un sport individuel

 

Vous l’aurez aisément compris, tout ce travail en amont avant de placer votre pari de manière sécurisé, prend un temps considérable ! C’est pour cela qu’il existe des personnes se chargeant de le faire pour vous, moyennant finance : les tipsters ou les parieurs professionnels en paris sportifs. Effectivement s’il y a une vraie analyse professionnelle derrière chaque pari proposé c’est qu’il y a eu un réel travail de préparation.

Gardez tout de même à l’esprit que même avec une analyse détaillée et pointue de par les éléments ci-dessus, les aléas du sport (un carton rouge, un penalty, un tennisman dans un jour sans etc…) peuvent effacer en un instant toute votre étude !

Cependant, en effectuant ce travail de préparation sur le moyen et le long terme, vous allez considérablement augmenter vos chances de gagner vos paris et donc réaliser des bénéfices sur l’année et ainsi faire partie des 2% de joueurs gagnants aux paris sportifs !

 

A vos paris, prêts ? Gagnez !

 

Rédigé par L’Enfer du week-end / Interview de Laurent Montovert Radio Laser

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.