L’Arbitrage ou le fait de se couvrir est une stratégie permettant à tout moment (quand le pari en cours n’est pas perdant) de ne pas perdre son pari en sécurisant celui-ci par le fait d’ajuster sa mise initiale avec un nouveau pari complémentaire (afin d’avoir une chance supplémentaire). Cela dans le but de ne pas perdre la totalité de votre investissement, ainsi selon les différents cas de figure : vous aurez la possibilité d’être bénéficiaire, de faire une opération blanche (ni gain ni perte) ou alors d’être déficitaire mais en ne perdant qu’une faible partie de votre mise initiale.

Cette technique entre en compte principalement pour les paris à Moyen (résultat dans un délai de 3 mois au maximum) ou Long terme (résultat au delà de 3 mois), en effet il faut un certain laps de temps lors d’une compétition selon l’évolution du pari en cours pour réaliser cet arbitrage en fonction des résultats de la compétition & de la fluctuation des cotes de la part des bookmakers. A ne pas confondre avec le cash-out qui est selon nous un véritable mirage que vous propose le bookmaker pour limiter ses pertes !

 

Prenons un exemple concret, lors de la dernière CAN cet été, nous avions sélectionné 4 sélections africaines Egypte, Sénégal, Ghana, Nigeria & Maroc (avec une répartition de mise pour un montant total engagé de 100€) pour remporter la compétition.

Lors de l’évolution de la compétition avant le début des ¼ de Finale et au vu du jeu offensif proposé par l’Algérie nous avons décidé d’ajouter cette nation à la liste des potentiels vainqueurs (mise de 35€). En effet avant l’entame des ¼ de finale nous avions seulement 2 nations encore en lice (Sénégal & Nigeria). Au lieu de remporter initialement un minimum de 61 € si l’une des 4 nations Egypte, Sénégal, Ghana, Nigeria & Maroc remportait la compétition, nous avons opté pour gagner moins si l’une de nos 5 nations soulevait le titre : 22,50 €.

La suite des événements nous a donné totalement raison avant même que la finale ne soit disputée. Effectivement la finale a vu s’affronter le Sénégal et l’Algérie soit 2 de nos 5 nations sélectionnées via l’arbitrage, ainsi notre pari était déjà gagnant peu importe le résultat avec un bénéfice net de 22,50 €

Si le Sénégal avait remporté le titre nous aurions eu un manque à gagner de 38,50 € (61-22,50), mais si nous n’avions pas effectué l’arbitrage nous aurions perdu notre mise initiale de 100 € !

Si vous appréhendez les paris sportifs comme un réel investissement financier vous aurez vite compris que l’arbitrage est une véritable seconde chance pour vos investissements, et qu’il est plutôt rare d’avoir une deuxième chance après un investissement mal embarqué dans le domaine financier. Car, dans les paris sportifs il ne faut pas perdre d’esprit les aléas du sport qui restent nombreux. Ainsi, en effectuant des paris à Moyen & Long terme vous aurez toujours la possibilité et cela à tout moment de revenir sur vos pas via l’arbitrage pour couvrir vos arrières car, mieux vaut mieux gagner moins que prévu plutôt que se risquer à perdre la totalité de son investissement de départ.

 

A vos paris, prêts ? Gagnez !

 

Rédigé par L’Enfer du week-end

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.